Vous avez des questions? Clavardage

6 activités familiales hivernales à faire à Montréal durant la pandémie

Ce n’est pas parce que nous habitons ou visitons la ville de Montréal en temps de pandémie et durant la saison froide, qu’il faut rester à l’intérieur bien au chaud. Nul besoin de posséder ou de louer un chalet en campagne pour profiter des joies de l’hiver. Que ce soit sur l’île ou à quelques minutes de voiture autour, une foule d’activités de plein air s’offrent à nous. En bonne maman urbaine que je suis, en voici 6 que j’ai expérimentées avec ma famille et que je recommande.

1. Se balader dans la ville de Montréal et à proximité

Découvrir les stations hivernales de Montréal

Pour égayer l’hiver, la ville de Montréal a conçu 26 stations hivernales à visiter dans chaque quartier. Habitant le centre-ville, j’en ai exploré quelques-unes, au plus grand plaisir de mes deux petites complices. Une petite marche d’une trentaine de minutes seulement suffit pour changer d’air. Sortez découvrir celles près de chez vous !

S

 

Pour plus d’infos 

Marcher dans le Mont-Royal

Bien que plusieurs parcs de Montréal offrent des paysages agréables pour une balade, j’adore me promener dans le Mont-Royal. L’endroit étant très prisé, je privilégie les visites le matin ou en fin de journée. Admirer la vue du centre-ville à partir de l’observatoire situé au Chalet du Mont-Royal, avec la lumière du soleil couchant, est une expérience très ressourçante. Une bonne façon de décompresser après avoir travaillé.

 

Pour plus d’infos

Visiter les jardins extérieurs du Jardin botanique de Montréal

Les jardins extérieurs du Jardin botanique de Montréal sont ouverts au public. Il est possible de les visiter gratuitement, tous les jours, de 7h30 à 17h. Les vastes étendues et les magnifiques paysages qu’ils proposent vous promettent de longues randonnées aussi bonnes pour les yeux que pour la santé !

Pour plus d’infos 

Se laisser enchanter par Illumi

Jusqu’au 14 février, vous pouvez aller admirer les magnifiques installations du parcours lumineux Illumi, situé à Laval, à quelques minutes de Montréal. Accessible à pied ou en voiture, il vous offre la possibilité de l’apprécier au chaud ou de vous y aventurer. Allez-y dès l’ouverture à 16h30 ou 17h afin pour vous laisser le temps de revenir à la maison avant le couvre-feu. Faites-vite. Les quantités sont limitées !

Pour plus d’infos

2. Patiner dans les différents parcs et arenas de Montréal

Initier les petits au patin

Certaines patinoires sont plus recommandées que d’autres afin d’initier les tout-petits. Celle du lac aux Castors, dans le Mont-Royal en fait partie. Un petit coin est d’ailleurs destiné aux bouts de chou. Son accès étant limité en raison de la pandémie, il est conseillé de s’y rendre en matinée, dès 8h. Autrement, des files d’attente de 60 à 90 minutes peuvent se former.

Nous avons d’ailleurs du rebrousser chemin lors de notre dernière visite en raison de l’achalandage. Nous avons heureusement trouvé une petite patinoire de quartier sur laquelle mes filles ont pu s’exercer. Plusieurs autres patinoires situées dans les grands parcs de Montréal permettent aux enfants de pratiquer le patin sans risquer de se faire bousculer. Voici les meilleures recommandées par la ville.

Privilégier les arénas par temps froid

Lorsque le mercure descend de plusieurs degrés celsius sous zéro, affronter le froid n’est pas la meilleure option, encore moins en compagnie de nos rejetons ! Ma patinoire intérieure préférée pour les enfants est celle de l’Atrium du 1000.

Malheureusement fermée temporairement en raison de la pandémie de COVID-19, elle propose normalement des avant-midi destinés aux familles et aux jeunes enfants, lesquels peuvent s’exercer sur de mignons supports d’apprentissage en forme de pingouins. Une mascotte représentant ce sympathique animal est également présente durant les fins de semaine et les congés.

 

Heureusement que des arénas de quartier offrent des services gratuitement. C’est le cas de celui d’Outremont, que nous avons essayé durant les Fêtes. Accueillant seulement 22 personnes à la fois pendant la pandémie, il faut arriver tôt et s’attendre à pouvoir patiner à la prochaine plage horaire disponible. Un coupon est alors remis aux familles se voyant refuser l’accès, de sorte qu’elles puissent revenir plus tard et conserver leur priorité. Actuellement fermé temporairement en raison des nouvelles directives de la santé publique, vous pouvez quand même vous informer des services offerts dans d’autres arénas.  Voici la liste mise à jour.

3. Skier dans certains parcs de Montréal et à proximité

Effectuer un parcours dans les jardins extérieurs du Jardin botanique

Le Jardin botanique de Montréal offre un circuit de trois kilomètres de pistes aménagées, sur lesquelles les amateurs de ski de fond peuvent pratiquer leur sport d’hiver préféré. Du lever du soleil jusqu’à son coucher, les sentiers enneigés qui traversent l’Arboretum invitent les sportifs à les parcourir. Pour un circuit prolongé, sachez que les pistes communiquent avec celles du parc Maisonneuve. Une bonne façon de faire durer le plaisir !

Pour plus d’infos

Louer gratuitement de l’équipement pour les enfants

Grâce à une initiative de la Ville de Montréal, les enfants âgés de 4 à 17 ans bénéficient de la location gratuite de raquettes et de skis de fond cet hiver dans plusieurs parcs. C’est le cas du parc du Mont-Royal, entre autres, lequel offre un service de réservation en ligne de raquettes et d’équipement de ski de fond (bottes, skis et bâtons) pour les adultes et les enfants souhaitant découvrir ses sentiers.

  • Cette offre s’adresse uniquement aux résidents de l’Île de Montréal.
  • Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte.
  • Maximum de 4 prêts gratuits par famille par période de 7 jours.

Les parents peuvent louer leur équipement au coût de 20$ pour 2h. Pour les enfants non résidents de Montréal, le tarif s’élève à 18$ pour 2h.

Pour plus d’infos 

Explorer les plus belles pistes de la ville

L’île de Montréal regorge de parcs et de petits coins de nature insoupçonnés permettant aux amateurs de plein air d’y trouver leur compte, sans avoir à la quitter. La Ville de Montréal propose d’ailleurs les meilleures pistes de ski de fond de la métropole dans l’article suivant.

Initier les enfants au ski alpin à moins de 20 minutes de Montréal

Plus précisément, il faut 17 minutes exactement pour se rendre au centre de ski du Mont-St-Bruno à partir du pont Jacques Cartier. La montagne, située sur la rive-sud de Montréal, offre la possibilité d’aller skier en famille et d’enseigner le ski alpin à ses enfants, sans se ruiner. En effet, il en coûte seulement 17,50$ pour un billet de 4h destiné aux petits âgés de 5 ans et moins. Le même tarif est demandé aux parents qui les accompagnent aux tapis roulants desservant les pistes de débutants.

Une excellente façon d’assister les tout-petits et de les initier à ce beau sport en temps de pandémie, alors que les cours de groupe et les leçons privées de ski sont suspendus. Et croyez-moi, après 4h en position de squat et de chasse-neige, vos jambes en auront eu pour leur argent et vos enfants en auront profité amplement. Une petite pause dans la forêt enchantée, un sous-bois féérique spécialement aménagé pour les familles, sera bien méritée !

Réservations en ligne requises. Pour plus d’infos

Malheureusement fermée en raison de la pandémie de COVID-19, la Pente à neige, petit trésor caché situé dans le Sud-Ouest de Montréal, offre normalement des cours de ski et de planche à neige. Espérant un retour après la pandémie, il s’agit d’un endroit où les familles montréalaises peuvent profiter abondamment des sports de glisse. Voici le lien pour signer une pétition contribuant à son retour.

4. Faire de la raquette dans les plus beaux parcs de Montréal

Tel que mentionné plus tôt, plusieurs parcs montréalais offrent gratuitement la location d’équipement de plein air, dont les raquettes, aux enfants âgés de 4 à 17 résidents de l’Île. Pour leurs parents et les non résidents, les coûts demeurent très raisonnables, soit d’environ 20$ pour 2h. Outre les sentiers du Mont-Royal, de vastes étendues naturelles peuvent être explorées aux 4 coins de la métropole. Les parcs nature en font partie et promettent de se dépayser, sans avoir à quitter la ville de Montréal.

5. Glisser à Montréal et à proximité

S’élancer sur les pistes du Mont-Royal

Étant native de Mont-St-Hilaire et appréciant les montagnes, je suis vendue au Mont-Royal et à son parc où on peut pratiquer diverses activités familiales hivernales, dont la glissade libre ou sur tube.

Surplombant le lac aux Castor, le centre glisse propose 4 larges pistes de glissade libre et 4 autres de glissade sur tube, lesquels peuvent être loués au coût de seulement 6$ pour les enfants de 4 à 11 ans et de 10$ pour les 12 ans et plus. Des tapis-luges (crazy carpet) peuvent également être loués au coût de 6$ pour 2h. Plaisir et fous rires garantis !

Pour voir en vidéo les glissades du Mont-Royal

Explorer les meilleurs parcs de la ville où glisser

Mis à part le Mont-Royal, plusieurs autres parcs offrent la possibilité de glisser en famille à Montréal. Le parc Jean Drapeau et le parc Jarry en font partie.

Pour des sensations fortes, ce sont les parcs Francesca-Cabrini dans Hochelaga et Pélican, situé au quartier Rosemont, qui sont à l’honneur, les pentes étant un peu plus abruptes. Le parc Francesca-Cabrini ayant d’ailleurs été jadis un centre de ski alpin. Quant au parc Pélican, vous pouvez profiter du prêt d’équipement sportif.

Pour glisser avec une vue de l’iconique Stade Olympique, les parcs Morgan ou des Hirondelles sont recommandés. Plus d’infos, voici les meilleures glissades suggérées par la Ville de Montréal

Participer aux Rendez-vous polaires

À quelques minutes de voiture sur la Rive Sud, la ville de Sainte-Catherine vous invite à ses Rendez-vous polaires du 16 janvier au 14 février.  Outre la nouveauté de l’année étant la glissade sur neige illuminée, un sentier de patinage illuminé d’un demi-kilomètre, un autre de ski de fond de 10,4 km et un de raquette de 2,5 km vous promettent de bien apprécier les plaisirs de l’hiver. Un centre de location de patins, de raquettes et de tubes à neige est également sur place.

6. Construire un bonhomme de neige

Finalement, dès les premières bordées de neige, rien de plus simple et d’accessible que de construire un bonhomme de neige. Il s’agit d’un bon prétexte pour sortir prendre l’air avec les enfants, ne serait-ce que pour 30 minutes. La Ville de Montréal a d’ailleurs lancé un concours de bonhomme de neige ou de sculpture sur neige pour les familles, mais également pour tous les individus ou les groupes désirant participer.

Certains d’entre vous ont sûrement remarqué tous les joyeux personnages et les différentes structures enneigées qui ont poussé dans les parcs montréalais depuis la dernière chute de neige. Même ma famille, habitant le centre-ville, a réussi à dénicher un petit coin dans la cour arrière pour confectionner spontanément un bonhomme de neige. Nous allons toutefois passer notre tour pour le concours !

 

Pour plus d’idées afin de profiter du plein air en ville cet hiver.

Read more about: Expérience de voyage , Trucs pour épargner